Voici une description détaillée de ce que je vois présentement, Stéphane Boulé serait Fier.

La Thaïlande est un pays très humide. La chaleur est assommante, elle vous coupe le souffle lorsque vous sortez dehors. ce n’est pas seulement chaud, c’est lourd. Même à l’ombre, la chaleur que le soleil ajoute se rend à vous et se sent. Le soleil est aveuglant, même après plusieurs minutes à l’extérieur, je dois plisser les yeux pour bien voir.  Une centaine de personnes est dans la rue. Certains d’entres eux sont à leur commerce sous leur appartement, d’autres marchent, d’autres parlent, et quelques uns d’entres eux vendent des fleurs et des beignes aux automobilistes aux intersections. Les vendeurs de fleurs et de beignes sont très habillés. Ils portent des pantalons longs, une chemise, un chapeau couvrant leur cou, un masque et puis des lunettes de soleil. Certains d’entres eux sont des enfants, mais la plupart sont des adultes.

Sur le bord des rues, les hauts appartements qui tiennent sur les boutiques sont sales, défraichies et mal entretenus. Le revêtement extérieur qui était blanc à la construction est maintenant brun et noir à certains endroits. Des draps sont accrochés sur les balcons pour caché l’appartement du soleil. La plupart des appartements ont des vêtements qui sont accrochés aux fenêtres pour sécher.

C’est une belle journée, il fait soleil mais les nuages et le smog cache le beau ciel bleu. C’est très rare que le ciel est bleu, mais quand il l’est, il fait énormément plus chaud. C’est le début de la mousson, il fait donc encore plus humide qu’à l’habitude. Il pleut à presque tous les jours, et dans une ou deux semaines il pleuvra à tous les jours, une quantité d’eau considérable. Le système d’égout étant inexistant, lorsqu’il pleut, l’eau prend un certain temps a quitter les routes, donc les artères sont couvertes d’environ un pied d’eau partout. Lorsqu’il pleut, les gens prennent beaucoup moins leur motos/scooters, donc le trafic et FOU. En plus de l’eau dans les rues, il y a beaucoup plus de voitures ce qui cause d’énormes bouchons de circulation.

Sur le terreplein entre les voies, plusieurs palmiers sont placés en une ligne bien droite. Des arbustes sont taillés, certains en ronds, d’autres en éléphants. On peut voir plusieurs des trois drapeau de la Thaïlande; Celui avec les six lignes rouges, blanches et bleues, un drapeau jaune pour le roi et un bleu pour la reine. Ces drapeaux sont placés partout dans la ville et sont d’une très grande importance.

C’est propre en général, seulement quelques déchets trainent par terre, mais c’est mal entretenu. Plusieurs des bâtiments sont abandonnés laissant ainsi la vie manger la devanture de ceux-ci. Des façades neuves recouvrent certains magasins plus occidentaux. Les concessionnaires de voitures et quelques boutiques de luxe (luxe Thai, pas tant luxueux quand même) entres autres sont bien entretenus. L’écart des classes dans la société se voit facilement et se sent aussi dans la façon d’agir.

La Thaïlande est un beau pays, a une belle culture et la population est agréable, mais étant un pays d’Asie, ils vivent encore en 1980. Leur valeurs, leurs habitudes et leurs façons de faire sont désuets.