Tous les gens qui se tiennent dans les stations de ski ont au moins une chose en commun; ils descendent tous une montagne sur une ou plusieurs palettes de bois. Mis à part ce point commun, des centaines de caractéristiques différencient ces personnes. On peut tout de même reconnaitre certains modèles populaires:

  • Le Parkeur

    Porte 5 cotons ouatés mais aucun manteau. Porte probablement des bretelles Armada pour tenir ses pantalons XXL. A des bâtons d’une longueur affreusement trop courte (dont je ne connais pas l’utilisation). N’est pas vraiment capable de faire des virages, mais a vraiment beaucoup de skills pour tourner avec des palettes dans les pieds. Envoie chier à peu près tout le monde et commence toutes ses phrases par « eille gros ».

  • Le Moniteur

    Est à la montagne 24/7. Ski les bras fucking larges, les pieds collés. A généralement un manteau rouge. Ski seulement avec d’autres moniteurs lorsqu’il ne donne pas de cours. N’aime pas les racers, n’aime pas les parkeurs, n’aime pas les vieux. Aime les enfants, préférablement avec une base de ski.

  • Le Racer

    Se trouve cr*ssment frais avec son équipement de l’année. Se permet de te couper straight dans ta face. Dépasse dans la ligne des chaises. Est capable de frapper des poteaux de plastique a une vitesse assez impréssionnante. N’aime pas les parkeurs. La grande majorité des employés de la station ne l’apprécie pas.

  • L’Ontarien

    Probablement en jeans, avec un équipement loué. Il est le champion de la fameuse craque de touriste. Ne sait pas trop à quoi servent les batons, ni de quel côté se porte un casque. Est un danger public pour tout le monde, incluant lui-même.

  • Le Vieux

    Généralement, celui-ci est présent en début de semaine et ce, à partir de l’ouverture. Possède une très grande expérience et un très grande compétence en ski mais, malheureusement, n’a plus nécessairement les capacités physiques pour appliquer cette dite compétence. Porte probablement un manteau bleu ou rouge et a un équipement qui date de quelques décennies. A toujours un énorme lunch, comme s’il s’apprêtait à nourrir 6 personnes.

  • Le weekend warrior

    Rassemble la majorité du reste des occupants de la montagne. Le weekend warrior n’a pas nécessairement un style particulier. Il est à la montagne autant qu’il le peut, mais a malheureusement un emploi et 6 enfants, donc il ne peut pas y être tous les jours. Il peut être excellent comme il peut manquer de pratique, mais dans tous les cas, lorsqu’il est à la montagne, il est en vacances.

Des dizaines d’autres spécimens se cachent dans les pistes et sous-bois, mais ceux-ci sont les principaux. Ils peuvent peut-être être désagréables de temps en temps, mais sachez que vous partagez la même passion et qu’en bout de ligne, vous n’êtes pas si différents l’un de l’autre.

@guillaumechazal

 

Advertisements